Cannelle

Nom scientifique/Nom courant : Cinnamomum verum/Cannelle

Partie(s) utilisée(s) : Écorce en poudre

Composants/Ingrédients actifs : L’écorce de cannelle contient : de 0,5 à 4 % d’huile essentielle contenant de 60 à 80 % d’aldéhyde cinnamique, jusqu’à 10 % d’eugénol et de 5 à 10 % d’acide trans-cinnamique; de 4 à 10 % de composés phénoliques; tannins condensés; catéchines; oligomères procyanidoliques; autres monoterpènes, dont le limonène et l’alpha-terpinéol; sesquiterpènes, dont le pinène; oxalates monoterpénoïdes de calcium; gomme; mucilage; résine; amidon; sucres; et traces of coumarine.

Vue d’ensemble : La cannelle est une épice aromatique isolée de l’écorce interne des canneliers. La cannelle est utilisée comme médicament traditionnel depuis des millénaires en Orient comme en Occident. La Commission E d’Allemagne a approuvé l’usage de la cannelle pour traiter la perte d’appétit et l’indigestion. La cannelle est aussi utilisée en médecine traditionnelle pour soulager les gaz et traiter les nausées et les brûlures d’estomac. L’effet de la cannelle contre les nausées est attribué aux catéchines, qui aident à réduire les nausées. La cannelle constitue également une bonne source de puissants antioxydants.

Usage traditionnel/Bienfaits/Systèmes de l’organisme : D’usage traditionnel en médecine ayurvédique pour traiter les problèmes de transit tels que la dyspepsie, les flatulences, la diarrhée et les vomissements; d’usage traditionnel en phytothérapie pour traiter les troubles digestifs tels que les crampes légères dans le tube digestif, les coliques, les ballonnements et les flatulences en tant que carminatif. Source d’antioxydants. La cannelle a aussi fait l’objet de plusieurs études cliniques pour ses effets bénéfiques sur les taux de glycémie et de cholestérol.

 

Études cliniques/Recherche scientifique/Références :

Blumenthal M, Goldberg A, Brinckmann J. Herbal Medicine: Expanded Commission E Monographs. Boston (MA): American Botanical Council. 2000.

Kapoor LD. Handbook of Ayurvedic Medicinal Plants. Baton Roca (FL): CRC Press LLC; 2001.

Wichtl M, editor. Herbal Drugs and Phytopharmaceuticals: A Handbook for Practice on a Scientific Basis. 3rd edition. Stuttgart (DE): Medpharm Scientific Publishers; 2004.

Allen RW, Schwartzman E, Baker WL, Coleman CI, Phung OJ. Cinnamon use in type 2 diabetes: an updated systematic review and meta-analysis. Ann Fam Med. 2013 Sep-Oct;11(5):452-9.

 

Avertissement : L’information présentée dans notre Encyclopédie des plantes doit être utilisée à des fins éducatives seulement. Elle n’est pas un substitut à une consultation médicale. Ce contenu ne fournit pas les informations relatives aux dosages, les avertissements et les contre-indications, ni les interactions possibles avec d’autres médicaments. Veuillez consulter les étiquettes de produits pour les informations détaillées relatives à l’utilisation et un professionnel de la santé pour obtenir des conseils personnalisés.