Camphre

Nom scientifique/Nom courant : Cinnamomum camphora/Camphre

Partie(s) utilisée(s) : Extrait de résine et huile volatile de camphrier.

Composants/Ingrédients actifs : Le camphre purifié contient uniquement le camphre comme composé. L’huile volatile de Cinnamomum camphora contient ce qui suit : camphre (composante la plus abondante), azulène, bisabolol, alpha-bisabolène, bêta-bisabolène, bornéol, cadinadiène, cadinène, cinnamonol, cinéol, p-cymène, cymène, acide citronellique, citronellol, cuminalcool, crésol, cubénol, cuminaldéhyde, eugénol, géraniol, kaemférol, linalol, alpha-pinène et d’autres monoterpènes.

Vue d’ensemble : Le camphrier, Cinnamomum camphora, est un arbre aromatique dont toutes les parties ont l’odeur et le goût du camphre. Le camphrier est originaire des régions d’Asie de l’Est dont le climat est chaud. Le camphre est un ingrédient actif dans plusieurs remèdes en vente libre, comme le VapoRub de Vicks et la pommade Mentholatum. Lorsqu’il est appliqué sur la peau, le camphre stimule la circulation sanguine. L’inhalation de ses vapeurs réduit les sécrétions des bronches. Lorsqu’il est ingéré en petite quantité, il soulage les spasmes des bronches, améliore la respiration et favorise la circulation sanguine. Le camphre est également utilisé pour traiter les troubles vasculaires, la bronchite, la toux et les affections des os et des articulations. En Asie, le camphre est également utilisé pour traiter les troubles sévères du système respiratoire, l’indigestion, l’inflammation et les douleurs musculaires. On compte 24 composantes dans l’huile volatile faite à base de toutes les parties fraîches et séchées du camphrier, et le camphre en est la composante principale.

Usage traditionnel/Bienfaits/Systèmes de l’organisme : Utilisé dans des baumes ou des pommades pour traiter les douleurs musculaires et la mauvaise circulation sanguine; en tant qu’anesthésique local et agent antimicrobien; en pommades pour soulager la congestion respiratoire et la toux. Peut être ingéré pour favoriser la circulation sanguine et la digestion.

 

Études cliniques/Recherche scientifique/Références :

Duke JA. 1992a. Handbook of Biologically Active Phytochemicals and their Activities. CRC Press, Boca Raton, FL, p. 22.

Duke JA. 1992b. Handbook of Phytochemical Constituents of GRAS Herbs and Other Economic Plants. CRC Press, Boca Raton, FL, pp. 164-166.

 

Avertissement : L’information présentée dans notre Encyclopédie des plantes doit être utilisée à des fins éducatives seulement. Elle n’est pas un substitut à une consultation médicale. Ce contenu ne fournit pas les informations relatives aux dosages, les avertissements et les contre-indications, ni les interactions possibles avec d’autres médicaments. Veuillez consulter les étiquettes de produits pour les informations détaillées relatives à l’utilisation et un professionnel de la santé pour obtenir des conseils personnalisés.