Aunée

Nom scientifique/Nom courant : Inula helenium/Aunée

Partie(s) utilisée(s) : Racine

Composants/Ingrédients actifs : Lactones sesquiterpéniques (substances amères) : les eudesmanolides alantolactone, isoalantolactone et germacrène D-lactone. Le mélange d’alantolactones est également connu sous le nom de hélénine. De 1 à 3 % d’huile essentielle contenant de l’alantolactone et ses produits de dégradation (alantol, acide alantique) comme principaux composants, ainsi que des hydrocarbures sesquiterpéniques (dont le b-élémène). Polyacétylènes, hydrocarbures aliphatiques. Triterpènes : friedéline, dammaranédiénol et ses acétates. Stérols : b-sitostérol et ses stigmastérols de glucoside. Jusqu’à 44 % d’inuline.

Vue d’ensemble : La racine d’aunée est originaire du sud et de l’est de l’Europe, mais est maintenant cultivée en Europe centrale, au Proche-Orient et en Amérique du Nord. Traditionnellement, la racine d’aunée était utilisée pour traiter les problèmes respiratoires, les troubles digestifs et les infections urinaires. Lorsqu’elle est administrée comme expectorant, elle est uniquement recommandée pour la toux accompagnée de sécrétions ou de mucosités. Jusqu’à 50 % de la racine d’aunée est composée de glucides complexes appelés fructo-oligo-saccharides (FOS), dont de 20 à 44 % d’inuline. Selon des études cliniques, l’inuline améliore l’absorption des minéraux durant la digestion, favorise les bifidobactéries bénéfiques dans le ventre et élimine les pathogènes. L’inuline est également bénéfique pour la santé rénale, le contrôle du taux de glycémie et la réduction du cholestérol.

Usage traditionnel/Bienfaits/Systèmes de l’organisme : D’usage traditionnel pour traiter les problèmes respiratoires tels que la toux et la congestion par le mucus. Parfois combinée avec de l’échinacée pour traiter les infections des voies respiratoires supérieures.

 

Études cliniques/Recherche scientifique/Références :

Wichtl M and NG Bisset (eds). 1994. Elecampane root. In Herbal Drugs and Phyto-pharmaceuticals. (English translation by Norman Grainger Bisset). CRC Press, Stuttgart, Pp. 254-256.

Hoffmann D. Medical Herbalism: The Science and Practice of Herbal Medicine. Rochester (VT): Healing Arts Press; 2003.

 

Avertissement : L’information présentée dans notre Encyclopédie des plantes doit être utilisée à des fins éducatives seulement. Elle n’est pas un substitut à une consultation médicale. Ce contenu ne fournit pas les informations relatives aux dosages, les avertissements et les contre-indications, ni les interactions possibles avec d’autres médicaments. Veuillez consulter les étiquettes de produits pour les informations détaillées relatives à l’utilisation et un professionnel de la santé pour obtenir des conseils personnalisés.