Artichaut

Nom scientifique/Nom courant : Cynarascolymus/Artichaut

Partie(s) utilisée(s) : Feuilles et bourgeons

Composants/Ingrédients actifs : Les feuilles d’artichaut contiennent : 0 à 4 % de composés amers de type lactones sesquiterpéniques, incluant la cyrnaropicrine, jusqu’à 2 % d’acides phénoliques, principalement l’acide 3-O-caféylquinique (acide chlorogénique) et l’acide dicaféylquinique, de l’acide caféique 0,1 à 1 % de flavonoïdes, y compris le véronicastroside et les glucosides de lutéoline, des phytostérols, incluant le taraxastérol, des sucres, de l’inuline, des enzymes et une huile volatile qui contient principalement des sesquiterpènes (bêta-sélinène) et des caryophyllènes.

Vue d’ensemble : L’artichaut est d’usage traditionnel en tant que nourriture et remède depuis l’époque gréco-romaine. À l’époque de la Rome ancienne, la feuille d’artichaut était utilisée comme plante digestive et diurétique. La pharmacopée allemande décrit la feuille d’artichaut comme un traitement pour les maux gastro-intestinaux causés par un manque de bile, tout en stimulant l’appétit et la diurèse. Les institutions allemandes reconnaissent que les amers stimulent la production de bile, accroissent la solubilité de la bile et purgent le foie de dépôts adipeux. Les résultats de plusieurs études cliniques ont aussi démontré l’efficacité et la sécurité des extraits d’artichaut pour le traitement des symptômes des affections hépato-biliaires et digestives, tels que la sensation d’avoir trop mangé, la perte d’appétit, la nausée et les douleurs abdominales.

Usage traditionnel/Bienfaits/Systèmes de l’organisme : En tant qu’amer pour stimuler la digestion et la production de bile (cholérétique et cholagogue); en tant que diurétique pour la détoxication; pour soulager l’indigestion; pour aider à diminuer les niveaux de cholestérol.

 

Études cliniques/Recherche scientifique/Références :

Blumenthal M, Goldberg A, Brinckmann J, editors. Herbal Medicine: Expanded Commission E Monographs. Boston (MA): Integrative Medicine Communications; 2000. Pp. 10-12.

Mills S, Bone K. 2005. The Essential Guide to Herbal Safety. St. Louis (MO): Elsevier Churchill Livingstone.

Rondanelli M, et al.. Beneficial effects of artichoke leaf extract supplementation on increasing HDL-cholesterol in subjects with primary mild hypercholesterolaemia: a double-blind, randomized, placebo-controlled trial. Int J Food Sci Nutr. 2013 Feb;64(1):7-15.

 

Avertissement : L’information présentée dans notre Encyclopédie des plantes doit être utilisée à des fins éducatives seulement. Elle n’est pas un substitut à une consultation médicale. Ce contenu ne fournit pas les informations relatives aux dosages, les avertissements et les contre-indications, ni les interactions possibles avec d’autres médicaments. Veuillez consulter les étiquettes de produits pour les informations détaillées relatives à l’utilisation et un professionnel de la santé pour obtenir des conseils personnalisés.